www.espaceatsem.fr - votre portail en ligne pour tout savoir sur le métier d'ATSEM

Le concours externe d'ATSEM

Le concours externe est un concours sur titre avec épreuves. C'est-à-dire que c'est un concours avec condition de diplômes, et comportant des épreuves d'admissibilité et d'admission. Chaque Centre de Gestion organise son propre concours, qui intervient généralement au mois d'octobre de chaque année. Il arrive que les concours de plusieurs départements soient regroupés sur une même date et en un même lieu, dans des centres interrégionaux dédiés.

Les conditions de diplôme

Le concours externe d'ATSEM ouvert à toute personne d'au moins 16 ans, répondant aux exigences d'accessibilité au concours, et titulaire du CAP Petite Enfance.

Néanmoins, certains candidats peuvent faire valoir une équivalence de diplômes. Les candidats en mesure de fournir un diplôme français ou étranger (européens ou non) de niveau comparable, une attestation de réussite dans des études similaires ou de réussite d'un cycle de formation ont la possibilité de bénéficier de dispositions particulières. Ceci est également valable pour les candidats justifiant d'une expérience professionnelle d'au moins trois ans dans l'exercice de fonctions similaires.

Pour que cette équivalence soit acceptable dans le cadre du concours externe, les candidats doivent impérativement adresser une demande au Centre National de la Fonction Publique Territoriale. Les candidats possédant des diplômes étrangers doivent adresser cette demande au Ministère de l'Intérieur. Cette démarche est totalement indépendante de l'inscription au concours, et doit être faite au plus tôt : en effet, la demande doit être déposée au plus tard à la date de la clôture des inscriptions. La décision favorable de l'organisme compétent est indispensable et doit intervenir au plus tard le premier jour du concours (jour de la première épreuve écrite). Sans cet accord exprès (ou s'il intervient trop tard), les candidats se verront refuser l'accès au concours, et devront patienter jusqu'à la session suivante (soit l'année suivante).

Par ailleurs, dans certains cas bien précis, cette condition de diplôme peut ne pas s'appliquer. Cette disposition concerne exclusivement les pères mères de trois enfants et plus (ou ayant effectivement élevé au moins trois enfants), et les sportifs de haut niveau (figurant sur la liste annuelle du Ministère des Sports).

L'inscription au concours

L'inscription au concours d'ATSEM doit se faire auprès du Centre Départemental de Gestion (CDG) dont dépend le candidat. Le dossier d'inscription est à retirer directement auprès du CDG correspondant, mais de plus en plus, il est possible de le télécharger sur le web. En principe, cette démarche est gratuite, mais il peut arriver que des frais de dossier soient demandés dans certains départements.

Il est important de bien prendre en considération les dates limites d'inscription : un dossier remis en retard ne serait pas recevable.

un certain nombre de pièces justificatives doit accompagner le dossier d'inscription :

  • Le bulletin n° 2 du casier judiciaire,
  • La copie recto-verso de sa pièce d'identité (et parfois une copie du livret de famille) ou de tout autre document justifiant de l'identité de candidat, de son âge et de sa nationalité française
  • Un certificat de position militaire pour les hommes nés avant 1979 ou l'attestation de participation à la JAPD ou à la JDC pour les hommes nés à partir de 1979 et les femmes nées à partir de 1983.
  • Les ressortissants étrangers devront fournir des documents équivalents et traduits en langue française, afin de justifier de son identité, nationalité, situation régulière vis-à-vis des obligations nationales et militaires, et non-condamnation
  • Les personnes handicapées doivent également fournir un certificat d'aptitude physique délivré par les organismes compétents.

Les épreuves

Le concours se divise en deux phases :

  • L'épreuve d'admissibilité (écrite),
  • L'épreuve d'admission (entretien oral).

L'épreuve écrite consiste depuis 2012 en un QCM de 20 questions portant sur le métier d'ATSEM et des cas concrets qu'il peut rencontrer au quotidien, dans le cadre de son travail, mais aussi sur le fonctionnement de la fonction publique territoriale et sur des considérations relatives à l'hygiène et à la sécurité. Il s'agit d'évaluer la culture générale des candidats, leur aptitude à exercer le métier d'ATSEM, leurs savoirs et savoir-faire. Les choix sont assez nombreux pour chaque question posée (environ 5 possibilités de réponse à chaque fois). Le candidat dispose de 45 minutes pour cette épreuve (coefficient 1).

Selon les départements, des points négatifs peuvent être attribués en cas de mauvaise réponse, mais ce n'est pas systématique. De la même manière, l'absence de réponse peut soit avoir une valeur nulle, soit être sanctionnée. Quoi qu'il en soit, le barème appliqué apparaît sur l'énoncé de l'épreuve. À noter que les notes inférieures à 5/20 sont éliminatoires.

À l'issue de cette épreuve, les candidats admissibles passent à l'étape suivante du concours, à savoir l'épreuve d'admission. Cette épreuve orale, de coefficient 2, consiste en un entretien de 15 minutes avec le jury. Il s'agit ici d'évaluer la motivation du candidat, mais pas seulement. Les jurés l'interrogent aussi sur sa connaissance des fonctions de l'ATSEM et de l'environnement professionnel auquel il aspire, et sa culture de la fonction publique. Et puis, le savoir-être est aussi jugé ici, tout autant que les savoirs. L'attitude du candidat doit donc être irréprochable et parfaitement adaptée.