www.espaceatsem.fr - votre portail en ligne pour tout savoir sur le métier d'ATSEM

Le concours interne d'ATSEM

Les agents de la fonction publique territoriale souhaitant devenir ATSEM doivent passer par le concours interne. Pour autant, ce concours n'est pas accessible à tous les fonctionnaires (ou contractuels de la fonction publique), qui doivent se plier à certains critères d'admissibilité.

Les prérequis

Pour être admissibles au concours d'ATSEM, les agents des collectivités territoriales doivent justifier d'au moins deux ans de service effectifs auprès de jeunes enfants, notamment en milieu scolaire ou maternel, au 1er janvier de l'année de passation du concours. Les personnes ayant exercé des activités de service public au sein d'associations gérées par les collectivités locales rentrent également dans ce cadre. Ces deux années de service peuvent avoir été effectuées de façon continue ou discontinue, et quelle que soit la fonction de l'agent public (titulaires, contractuels, vacataires, auxiliaires). Les périodes d'inactivité (congé parental, disponibilité) et les périodes de stage et de formation sont exclues du calcul du temps de service effectif.

Par ailleurs, au cours de ces deux années, l'agent doit avoir travaillé au moins 17 h 30 hebdomadaires : si ce n'est pas le cas, le temps de service effectif est calculé au prorata du temps de travail hebdomadaire. De plus, l'agent doit être effectivement en fonction au sein d'une collectivité au premier jour des épreuves pour prétendre au concours interne : les agents en disponibilité ou bénéficiant d'un contrat de droit privé au moment du concours ne sont donc pas concernés. En revanche, il est accessible aux agents en détachement ou en congé parental.

L'inscription au concours

Comme tout candidat, l'agent territorial qui souhaite s'inscrire au concours d'ATSEM doit s'inscrire auprès du centre organisateur compétent, CDG ou CNFPT. Il peut effectuer cette démarche seul, mais il peut aussi, le cas échéant, se faire assister par les services de la collectivité qui l'emploie. Il doit lui aussi fournir un certain nombre pièces justificatives (pièce d'identité, extrait de casier judiciaire, etc. ), auxquelles vient s'ajouter un « état de service » que doit fournir le service Ressources Humaines dont il dépend. Parfois, il peut être demandé au candidat de fournir un document de type CV. Ici, en revanche, aucune justification de diplôme n'est exigée.

Les épreuves

Pour le concours interne, l'acceptation du dossier d'inscription a valeur d'admissibilité. Ainsi, le concours ne se compose que de la seule l'épreuve d'admission. Il s'agit d'un entretien de 20 minutes avec le jury, décomposé en deux parties distinctes :

  • Les 5 premières minutes sont dédiées à la présentation du candidat, de ses compétences et de son parcours. Le jury a préalablement reçu le document que le candidat a fourni au moment de son inscription, et peut donc conduire l'entretien et apprécier l'exposé plus facilement. Attention, l'épreuve est chronométrée, et le dépassement des 5 minutes imparties peut pénaliser le candidat.
  • Lors des 15 minutes suivantes, le candidat répond aux questions du jury portant à la fois sur des questions de théorie que sur les situations rencontrées par l'ATSEM dans le cadre de ses fonctions. Parfois, le jury procède à des mises en situation et des études de cas.

Au cours de l'entretien, le candidat ne dispose d'aucun document sur lequel appuyer son exposé et son argumentation : il doit adopter une attitude spontanée et réactive. Il s'agit ici d'évaluer les aptitudes professionnelles de l'agent, sa capacité à résoudre des problèmes et à analyser son environnement de travail, mais aussi de prendre la mesure de sa motivation.

Cette épreuve est très sélective, et très souvent, le jury vise l'excellence, n'hésitant pas à évincer des candidats moyens, voire bons.